Oct 14

#OctobreRose l’autopalpation

https://www.biopoleantilles.fr/wp-content/uploads/2021/10/octobre-rose-auto-palpation.png#OctobreRose l’autopalpation

Qu’est-ce que l’autopalpation des seins ?

L’auto-examen des seins ou autopalpation regroupe un ensemble de gestes simples qui, pratiqués tous les mois, après les règles, vous permettent de bien connaître vos seins, de détecter toute anomalie et de la signaler à votre médecin. 

Il est important de noter que l’autopalpation n’a pas vocation à donner lieu à un autodiagnostic. Elle constitue un atout de plus pour votre santé mais ne se substitue en aucun cas à la mammographie (recommandée tous les 2 ans entre 50 et 74 ans pour les personnes à risque faible à modéré de cancer du sein) et à votre visite régulière (au moins annuelle) chez votre médecin ou gynécologue.

Il ne s’agit pas de déterminer par soi-même si l’on souffre d’un cancer, mais de déceler précocement toute anomalie afin de consulter suffisamment tôt et de bénéficier d’une prise en charge efficace en cas de problème. 

Aussi, il convient de ne pas s’affoler outre mesure en cas de détection d’une masse, douleur ou inflammation lors de l’autopalpation, car de nombreuses pathologies non cancéreuses peuvent être en cause.

En cas de doute ou de question après une autopalpation, consultez votre médecin généraliste ou gynécologue pour écarter l’éventualité d’un cancer du sein ou, si cancer il y a, mettre en œuvre un traitement précoce qui a de meilleures chances d’aboutir à une guérison.

Les gestes de l’autopalpation

1. Debout (ou assise), devant un miroir

Si on nomme cet examen « autopalpation », il ne faut pas oublier que l’examen visuel reste très important dans le dépistage du cancer du sein, et que la palpation ne peut suffire.

Votre position lors de l’examen doit donc vous permettre de bien voir vos seins, dans une position neutre (les bras le long du corps et le dos droit).

Inspectez méticuleusement les deux seins devant le miroir et vérifiez qu’il n’y a rien d’anormal : par exemple un écoulement anormal par le mamelon d’un liquide, ou encore de sang, taches, crevasses, fossettes, plis, croutes ou peau qui pèle ou dite d’orange sur le sein, tout élément inhabituel. Une asymétrie progressive, un gonflement (symétrique ou non) en dehors des périodes menstruelles et prémenstruelles ou des rougeurs doivent vous alerter.

2. Levez le bras droit

Avec les trois doigts de la main gauche, palpez le sein droit, fermement, attentivement et complètement.
En commençant par la partie extérieure du sein, parcourez le sein en effectuant de petits cercles avec les bouts des doigts, en revenant vers l’intérieur. 

3. Veillez à examiner tout le sein

Une attention particulière doit être portée à la zone située entre le sein et l’aisselle. Examinez également l’aisselle elle-même.

4. Terminez par le mamelon

Pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu’aucun écoulement ne se produit.
Si c’est le cas, prévenez votre médecin sans attendre.

5. Répétez l’auto-examen sur le sein gauche

 EN

What is breast self-examination?

Breast self-examination or autopalpation is a set of simple gestures that, when performed every month after your period, allow you to get to know your breasts well, to detect any abnormality and to report it to your doctor.

It is important to note that the self-examination is not intended to be a self-diagnosis. It is an additional asset for your health but in no way replaces a mammogram (recommended every 2 years between the ages of 50 and 74 for people at low to moderate risk of breast cancer) and your regular visit (at least once a year) to your doctor or gynecologist.

It is not a matter of determining by yourself whether you have cancer, but of detecting any abnormality early on so that you can consult a doctor early enough to receive effective treatment if a problem arises. 

Also, it is important not to panic too much if a mass, pain or inflammation is detected during the self-examination, because many non-cancerous pathologies may be involved.

If you have any doubts or questions after a breast exam, consult your general practitioner or gynecologist to rule out breast cancer or, if cancer is present, to initiate early treatment that has a better chance of recovery.

The gestures of self-palpation

1. Standing (or sitting) in front of a mirror

If this examination is called « self-palpation », you must not forget that visual examination remains very important in breast cancer detection, and that palpation is not enough.

Your position during the examination should therefore allow you to see your breasts clearly, in a neutral position (arms at your side and back straight).

Inspect both breasts meticulously in front of the mirror and check for anything abnormal: for example, abnormal discharge from the nipple, blood, spots, cracks, dimples, folds, crusts or peeling skin on the breast, anything unusual. Progressive asymmetry, swelling (symmetrical or not) outside the menstrual and premenstrual periods or redness should alert you.

2. Raise your right arm

With the three fingers of your left hand, feel the right breast firmly, carefully and completely. Starting at the outer part of the breast, move in small circles with the fingertips, moving back inward. 

3. Be sure to examine the entire breast

Special attention should be paid to the area between the breast and the armpit. Also examine the armpit itself.

4. Finish with the nipple

Gently squeeze the nipple and check for discharge. If there is, tell your doctor right away.

5. Repeat the self-examination on the left breast